Veuillez bien identifier la fonction (le métier) recherché

 

ARTISANS & OUVRIERS SPÉCIALISÉS

COUVREURS, ISOCOMBLISTES, MAÇONS, CARRELEURS ...

Métiers rares &/ou recherchés

COUVREUR

​Métiers connexes : Couvreur zingueur, Couvreur corvoyeur, Technicien cordiste.

  MISSIONS

Ses missions consistent à recouvrir les toits de tuiles, d’ardoises, de zinc.

Il assure l’étanchéité et l’évacuation des eaux de pluie, du faîtage à la ligne d’égout jusqu’au réseau collectif d’évacuation des eaux pluviales. Il intervient après la pose de la charpente pour un bâtiment neuf, ou à l’occasion d’une réparation sur les toitures des maisons individuelles comme des immeubles collectifs.

Outre la toiture, il peut poser l’isolation thermique sous le toit

ou encore assurer la restauration de bâtiments publics ou de monuments historiques.    

 TACHES

  • dresser l’inventaire des matériaux et outils nécessaires et les acheminer sur le chantier,

  • s’assurer de la sécurité du chantier,

  • prévoir la gestion des gravats,

  • déposer la couverture ancienne le cas échéant,

  • poser les matériaux de couverture,

  • façonner les pièces métalliques, découper et poser les matériaux après traçage,

  • disposer les éléments de couverture et les dispositifs des évacuations des eaux pluviales,

  • démonter toutes les installations en fin de chantier,

  • assurer le compte-rendu de son intervention,

  • informer au besoin le client.

   EXPERTISE et QUALITÉS

Le couvreur doit disposer d’une connaissance précise des matériaux de revêtement

et des conditions de leur utilisation (climat, traditions). Il doit :

savoir monter des échafaudages et mettre en place les dispositifs de sécurité,

être en mesure de réaliser des travaux simples de maçonnerie, de plomberie, de la pose de bardages,

connaître la lecture de plans, le calcul dimensionnel, les techniques de traçage, les normes d’isolation,

respecter strictement les consignes et des règles de sécurité.

Le couvreur travaille dans des positions inconfortables, en hauteur et en extérieur, il doit donc faire preuve d’agilité,

ne pas être sujet au vertige, avoir le sens de l'équilibre et être résistant physiquement.

 FORMATIONS

CAP au minimum pour être Couvreur.

Un BTS permet de devenir plus tard Chef de chantier.

CAP Couvreur,

CAP Étancheur du BTP,

BP Étanchéité du bâtiment,

BP Couvreur,

BTS Charpente couverture,

BTS Enveloppe du bâtiment : façade et étanchéité.

ISOCOMBLISTE

un nouveau métier pour les Artisans

Pour re-dynamiser le marché de l'isolation des combles il existe un nouveau métier :

" isocombliste ", professionnel de l'isolation mécanisée des combles.

MAÇON

​Métiers connexes : Maçon-carreleur, Maçon-ferrailleur, Aide-maçon, Maçon-tailleur de pierre, Maçon-coffreur.

  MISSIONS

Le maçon est le premier intervenant sur un chantier, après le terrassier.

Polyvalent, il exécute le gros œuvre sur des constructions neuves et anciennes :

de la maison individuelle au stade, de la construction d’un immeuble à la rénovation d’un château, des piscines aux monuments. Il :

crée les fondations selon les indications du géomètre,

monte les murs,

installe les cloisons,

scelle les poutrelles, etc.

met en place les blocs fenêtres, et les panneaux préfabriqués ou agglomérés.

est responsable de l’étanchéité, de la solidité du bâtiment, de l’isolation phonique et thermique, et des normes liées au développement durable (BBC 2012, Energie positive 2020).     

 TACHES

Seul ou en équipe, son travail consiste alors à :

mettre en œuvre des structures horizontales (fondations, chapes, dalles, planchers, etc.), 

assembler et positionner des éléments d’armature d’un béton,

fabriquer et poser des coffrages ; couler du béton et autres mortiers,

maçonner les murs par assemblage des matériaux

(briques, parpaings, carreaux de plâtre, etc.) grâce à des liants (ciment, plâtre, etc.), 

préparer et appliquer les enduits sur les différentes surfaces intérieures ou extérieures (façades),

réaliser des ouvertures dans une maçonnerie (fenêtre, porte, etc.).

   EXPERTISE et QUALITÉS

Expert en  matériaux de construction (briques, parpaings, pierres, ciment, béton, carreaux de plâtre, etc.), il possède des compétences techniques indispensables :

Techniques de maçonnerie, coffrage, moulage, ferraillage, réalisation de pièces en béton armé, en plâtre, etc. 

Maîtrise des outils : truelle, fil à plomb, bétonnière, niveau, etc.

Résines et mortiers : chaux grasse, chaux hydraulique, plâtre, ciment Portland, etc.

Lecture des plans, traçage et repérage avec une extrême précision (erreurs de calcul proscrites).

Connaissance des règles et consignes de sécurité sur un chantier.

Montage d’échafaudage.

​Doté d’une bonne condition physique (port de charges, travail en plein air et par tous les temps)

et du sens de l’équilibre (échafaudages, échelles), il fait preuve d’une bonne capacité d’organisation

et de gestion de chantier. Prudent, il respecte scrupuleusement les règles de sécurité

et sait gérer son temps. Il a l’esprit d’équipe et le sens des responsabilités.

Il est disponible et adaptable et mobile.

 FORMATIONS

CAP , 

CAP constructeur en béton armé,

BP , 

BEP Aménagement et finitions

Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti (maçonnerie, charpente, couverture),

BTS Bâtiment

Titre professionnel de maçon ou de conducteur de travaux délivré par l’AFPA,

Mention complémentaire (MC5),

Certificat de qualification professionnelle